Un atelier de danse qui met au travail l'image de soi et l'imaginaire avec le support de la photo

L’atelier “Danse et photo” a pour objectif d’éveiller le regard et de l’ouvrir, afin que l’oeil puisse voir ce qu’il ne voit pas ordinairement. Afin que l’invisible se révèle.

Il s’agit dans un premier temps d’atteindre dans la danse un niveau de lâcher prise qui laisse émerger l’expression propre et la beauté de chacun. Dans un deuxième temps, de disposer autour de chaque danseur des témoins actifs de l’émergence de ce mouvement authentique et spontané. Le photographe est l’un de ces témoins.

Les témoins apportent leur regard – par la danse, l’écriture, la parole, la photo – et c’est ainsi que le regard de chacun se transforme, avec un effet direct sur l’image de soi. Un effet réparateur et libérateur, qui transforme la danse et lui donne accès à l’imaginaire créatif. Ce dispositif développe également l’écoute, l’attention et la présence corporelles.

Nous cherchons dans la danse une expression authentique de soi et non pas une perfection technique. Plus le danseur parvient à exprimer son mouvement propre, plus nous sommes touchés et sensibles à la beauté qui s’en dégage. Cette beauté n’a rien à voir avec l’apparence esthétique.

Déroulement de l’atelier

Première étape : un voyage dansé en musique, guidé par des consignes en lien avec le thème du jour. Il débute avec un échauffement et conduit progressivement à un dialogue en mouvement (avec soi, avec l’espace, avec les autres). Ensuite par deux ou en petit groupe, c’est le temps de danser pour témoigner de ce qui a été vu, entendu, ressenti.  Puis une séquence est organisée pour permettre de prendre des photos, parfois de courtes vidéos. C’est le temps, clairement balisé, de création de la matière-image. Des images choisies sont ensuite projetées, regardées, parlées, pour ouvrir l’imaginaire vers de nouvelles danses.

 

 

Après l’atelier une photo est offerte à chaque participant.

L’atelier accueille toute personne intéressée et motivée par ce travail, quelle que soit sa pratique de la danse. La diversité des profils est bienvenue car elle est une richesse.

Objectifs :

Ouvrir le regard, libérer le mouvement et stimuler la créativité.

Thèmes :

Voir, être vu, témoigner
De l’image à l’imaginaire
De l’image à soi

Le dispositif Danse et Photo est co-animé avec Pascale Aeby (photo). Il a été élaboré à la croisée de nos parcours d’art-thérapeutes, après un temps de recherche et d’expérimentation. Il s’approfondit aujourd’hui d’atelier en atelier, de stage en stage.

Karem ORTIZ

Danseuse professionnelle formée en danse-thérapie, anime des ateliers “Danser au coeur de soi” à Paris.

Pascale AEBY

Thérapeute à médiation corporelle et artistique, pratique en individuel et en groupe en région parisienne.

Agenda